Dans les films, la place de San Marco est vide

Ça fait environ 10 ans que quand on me demande quel est mon film préféré, je répond « Laisse tomber, tu connais pas », ce qui est con puisque les gens ne laissent jamais tomber et veulent donc en savoir plus.

Mon film préféré donc, est Hasards ou coïncidences de Claude Lelouch. Plus tout jeune (il date de 1998), ce film est pour moi 2h de bonheur. J’aime les films qui partent dans tous les sens et qui pourtant se tiennent et là, je suis servie. De base, Lelouch est très bon dans le domaine, mais c’est ce film là qui m’a le plus marqué : les scènes se suivent sans aucune logique géographique ou temporelle. En apparence évidemment, car tout est maîtrisé.

On ne sait plus si on est heureux, si on est triste quand on suit l’histoire de cette danseuse dont la vie bascule soudainement. On passe de la danse, aux ours polaires, de la vérité aux mensonges, du deuil à l’amour (ou le contraire ?). Le film nous emmène à Venise, à New York, en Turquie ou au Canada, avec chaque fois une ambiance particulière. Si j’aime tant ce film, c’est d’abord parce qu’Alessandra Martines est sublime – mais les personnes secondaires ne sont pas en manque, qu’il s’agisse du comédien belge, du faussaire parisien ou de l’amateur d’art new yorkais – mais c’est surtout parce que tout se mélange, comme dans la vie. C’est fantastique.

Et tout ça pour dire.

Une de mes scènes préférées (indice : donc une scène de danse) (mais les passages avec des dialogues sont vraiment cools aussi hein !) se passe à Venise.

Alors forcément, lors de notre passage là bas, pendant notre voyage de noce, j’ai passé mes journées à chercher ce fameux pont, et ce fameux bâtiment aux fenêtres si typiquement venitienne – sans jamais le reconnaître.

Et puis hier, en traitant mes photos de voyage, d’un coup, choc.
JE SUIS PASSÉE DEVANT.
JE NE L’AI MÊME PAS RECONNU SUR LE COUP.
C’est même la première photo que j’ai prise à Venise, on va donc mettre ça sur le compte de l’émotion :

Le fameux endroit !

Le même, 18 ans plus tôt, dans la scène de danse presque chaude

Hasard ou coïncidence ?

J’en suis encore toute chose mais je crois que mon programme de la soirée est tout fait : me le re-re-re-regarder, même si c’est en screener tout pourri sur Youtube, la VHS étant chez mes parents…