Déjà, on ne peut pas manquer ces beaux mollets. Les connaisseurs repèreront tout de suite le galbe des footballeurs. Si vous pouviez les tâter, vous verriez qu’ils sont fermes, mais doux ! Le seul défaut de fabrication - on ne le voit pas sur cette vue là - c’est cette petite cicatrice, dûe à une chute de vélo il me semble.

IMG_8439.jpg

Passons aux bras. Ils sont un peu moins visible que sur la photo précédente mais pourtant, je vous garantis que ce sont des beaux bras. Ils savent à merveille doser entre tendresse et fermeté quand je me glisse dedans.

IMG_8454.jpg

Et puis, il y a ce joli fessier. Il serait évidemment mis plus en valeur s’il était un peu moins recouvert mais je ne préfère pas aller dans cette direction sur ce blog.

Bref. Il vaut peut être mieux s’arrêter là et continuer la balade.