Nous avions décidé avec mon amoureux de faire une petite ballade à Paris en Vélib.

route.png

Comme nous sommes de pauvres étudiants fauchés (sauf évidemment lorsqu'il s'agit d'acheter un appareil photo pour l'une, un vélo pour l'autre), nous avons essayé de la jouer fine : le but était de reposer nos vélibs avant d'atteindre les 30 minutes d'utilisations gratuites, d'attendre deux minutes, et de repartir. C'était sans compter les stations vélibs pleines ou introuvables : à plusieurs reprises, on s'est fait eu ! (d'une minute seulement, c'est plus rageant comme ça).

Nous sommes donc partis d'un coin de Paris (arrêt Colonel Fabien très exactement) à la recherche d'un bout de Seine qu'on a longé jusqu'à Notre Dame. Après une pause de 3 napolitains chacun, nous sommes repartis voir my sista direction Eiffel Tower. Pour finir, nous comptions aller jusqu'à la Défense, mais nous avons été coupé dans notre élan : les stations de vélibs ne pullulent plus une fois sortis de Paris même... Nous avons du nous arrêter 4 petits arrêts de métro avant notre destination finale.

Bref, une bien bonne aprem qui fatigue bien moins que de parcourir la capitale à pied. En revanche, je ne conseillerais ce loisir ni à quelqu'un qui a l'habitude de faire du vélo en campagne (lutter contre les voitures et la pollution à vélo est un peu moins agréable), ni à quelqu'un qui voulait ramener des photos de la ville (s'arrêter, sortir l'appareil du sac, prendre la photo, ranger l'appareil, repartir, c'est plutôt contraignant).