Long story short, mon nouvel (mais pas neuf) appareil est dans un petit atelier de réparation parisien. Mais cette fois-ci, quoique le devis dise, je serais forte : je ne pleurerais pas, et je ne serais pas aussi vulgaire que la dernière fois qu’un appareil d’occasion m’a claqué dans les mains.