Aujourd’hui, on a eu la bonne idée d’aller voir le marché de Noël à Strasbourg. Quand sur la route, le thermomètre de la voiture indiquait -15° dehors, on s’est dit que la journée allait être longue…

Arrivés aux environs de midi, nous avons entrepris la difficile tâche de trouver un restaurant servant des flammeküches ET n’étant pas complet. Nous avons finis par y arriver et un munster aux lardons et aux pommes de terres sautées plus tard, ça allait quand même vachement mieux : au moins 6 de mes doigts de pieds avaient repris vie ! L’estomac plein et les pieds réchauffés nous sommes alors repartis à la découverte des (très jolies) rues de Strasbourg.

N’écoutant que mon courage, j’ai même glissé un doigt au froid le temps de prendre une photo (si les exifs indiquaient la température, ils diraient -11°).

IMG_6672.jpg

Caro avait repéré un groupe de petits chanteurs qui devaient donner une représentation à St-Pierre-Le-Jeune. Après un bon vin chaud (chocolat chaud pour moi), on s’est donc mis en route vers la-dite église. Long story short, nous nous sommes complètement trompé de destination, mais nous nous sommes fait accompagner jusqu’à la bonne église par un charmant monsieur. A bon port, nous avons découvert qu’en fait d’un groupe de petits chanteurs, c’était plutôt un choeur d’hommes bien mûrs (tous avaient au moins 60 ans). Mais comme il faisait chaud dans l’église, on est resté. Et quand ils ont commencé à chanter Minuit chrétiens, on s’est assis et on a plus bougés. Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés à les écouter. Moi, j’ai fermé les yeux, et je les ai écoutés me chanter Nöel.

Bonne fêtes !