Quelques minutes plus tard, on arrive au Burger King (il faut savoir qu'on est allé en Allemagne principalement pour ça...) J'ai alors l'occasion d'exercer mon allemand. Ca donnait ça:

- Hola, a burger king please.
- Ya. Ketchup, mayo ?
- Ketchup
- Cola, Fanta ?
- Cola
- Flkdjhufjdk gkdkzfg
(Je tends alors ma carte bleue)
- Danke, Auf Wiedersehen

En fait, l'allemand, c'est pas très dur!

saarbrucken3.JPG

S'en est suivi une ballade dans la ville, du shopping, et d'autres trucs plus passionnants les uns que les autres. Mais passons directement à ma 2ème tentative d'allemand. Nous sommes dans un bar tabac, je veux une cartouche de Lucky Strike.

Je demande donc: "Cartoushen Lucky Strike por favor"
Et on me répond: "FLkjdlkf fsldflksjz dfsdjflksj sdkfjlkj elkjlkqjsd uksjkjnflkj sdlsldkj qslkjlqks kjldfkjlkjq sqjlkqsjk kdsj qsjqkjs lkjljf sjsdjiei dkd"
"Skap, aide moi, la dame, elle dit quelque chose, je comprends pas..."
Mais la dame reprend: "Slkdfjlkj difsiu sldkjdflk indentiten sdkkj ssdflkj isi dlfkjgldkf qsjdqlkj"
Prise d'une inspiration soudaine, je sors alors ma carte d'identité, et là miracle, la dame est immédiatement rassurée quand à mon âge et consent à me vendre les foutues clopes.

saarbrucken4.JPG saarbrucken9.JPG saarbrucken10.JPG saarbrucken11.JPG saarbrucken14.JPG

Mes aventures allemandes s'arrêtent là, je ne vais quand même pas raconter comment j'ai loupé le train du retour...